CHOISIR UN PAYS

L’ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DANS LE MONDE

Secteur en pleine évolution et à la pointe de l’innovation sociale, l’ESS est un outil de développement durable et elle apparaît comme une alternative aux défis posés par les différentes crises économiques, environnementales, morales et sociales, que ce soit dans les pays à économie stable ou en croissance. A travers le monde, les pratiques économiques sont différentes en fonction des cultures et des pratiques sociales. Aussi, les lois qui régissent ce secteur sont variables selon le lieu où l’on se trouve, mais le cœur même de l’ESS reste-t-il inchangé ? Et certaines pratiques sont-elles partagées ?

Aujourd’hui l’ESS regroupe une multitude de structures de nature très hétérogènes, réunissant des acteurs comme les associations, les coopératives, les fondations, les mutuelles, mais aussi de nouvelles structures, sociétés commerciales qui poursuivent un objectif d’utilité sociale.

Selon les pays et les lois mises en place, les définitions varient. Aussi au Royaume-Uni, on parle de « third sector », secteur qui inclut le volontariat et le « social business » contrairement à la définition que la France a pu donner de l’ESS. En Europe, plusieurs pays ont d’ores et déjà leur propre loi concernant l’ESS, comme le Portugal, l’Espagne ou encore la Belgique. La France a suivi le mouvement en mettant en place la loi du 31 juillet 2014, portée par Benoit Hamon.

Mais au-delà de ces différences, la prise en compte de l’économie sociale a nettement progressé dans les politiques européennes, le pouvoir politique s’y intéresse de près et cherche régulièrement à créer un environnement favorable à son expansion.

C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet « Eurasia pour l’entreprenariat des jeunes et l’économie sociale et solidaire » : découvrir l’entrepreneuriat social et ses pratiques innovantes aux quatre coins du monde, à l’aide d’exemples concrets !

Mettre en lumière les initiatives de jeunes porteurs de projets sociaux dans le monde, c’est contribuer à la démultiplication d’initiatives sociales en inspirant les jeunes qui voudraient passer à l’action. C’est donc également à terme combattre le chômage en Europe comme en Asie à l’aide de l’entrepreneuriat social, un outil plein de possibilités pour un développement économique durable.

Solidarités Jeunesses Vietnam (SJ Vietnam)

Solidarités Jeunesses Vietnam (SJ Vietnam) est une ONG qui promeut les valeurs de la solidarité, de la paix et de la tolérance via des projets jeunesses citoyenne afin d’améliorer la société pendant et après le volontariat. L’organisation a été crée en 2004 par des volontaires internationaux et vietnamiens avec la coordination de Mr Pierre De Hanscutter et Mme Do Thi Phuc. SJ Vietnam est géré par et pour des jeunes volontaires avec l’aide de UNDP Vietnam au début. SJ Vietnam est la branche Vietnamienne et indépendante de SJ France, un membre à temps plein de l’UNESCO et de NVDA. Cette organisation est indépendante, laïque et non politique et est ouverte à tous sans aucune forme de discrimination sur la nationalité, la race, la façon de vivre, les ressources financières, l’éducation ou le genre. En 2009, SJ Vietnam a accueillit 500 volontaires internationaux et a rassemblé 3256 membres de 15 à 35 ans.

Solidarités Jeunesses Vietnam (SJ Vietnam)

LES PRATIQUES

In this section, you will find the best practices of social and solidarity structures identified in Vietnam. It is, of course, a non-exhaustive list, but it must be already a source of inspiration.

1

KOTO

2

SAPANAPRO

download data sheet

NATIONAL GUIDE