Témoignage – Notre volontaire Marine nous partage son volontariat à tokyo

Parce que c’est une des premières questions qu’on me pose depuis que je suis arrivée ici, je vais commercer par ça : Pourquoi le Japon ? Le hasard, l’envie de se rendre utile et la nécessité d’explorer le monde qui m’entoure. C’est mon premier voyage au-delà des frontières européennes. Je cherchais un choc culturel, je l’ai trouvé.

Mon premier ressenti lorsque j’atterris est l’incompréhension. Des centaines de mots représentés par des symboles et je n’y comprends rien. Au début et déjà avant le départ, le fait de ne pas parler japonais était ma plus grande inquiétude. Finalement, on peut se débrouiller avec les gestes, l’anglais aide de temps à autre.

Ca fait maintenant bientôt trois mois que je suis arrivée à Tokyo et je suis sous le charme. La ville est immense, les tokyoïtes sont d’une gentillesse incroyable, toujours prêts à nous venir en aide, malgré la barrière de la langue. La ville est aussi un réel paradoxe entre modernité et tradition. On peut se promener dans une rue aux allures futuristes et excentriques, puis trouver, à quelques pas, un temple ou un sanctuaire. Je reste émerveillée de tout : Shibuya et sa marée humaine incessante, les prières aux temples, le mont Fuji au loin, les sakuras qui commencent à bourgeonner.

Vue sur Tokyo et le mont Fuji depuis l’observatoire de la mairie de Shinjuku

Les premières floraisons

Je découvre peu à peu la culture tokyoïte et japonaise. J’ai pu assister à la représentation d’une pièce de théâtre Nô, un style théâtral typiquement japonais, ainsi qu’à d’autres cérémonies comme le Kenkoku Kinenbi (Anniversaire de la fondation de l’Etat), l’Hina Matsuri (la fête des filles) ou encore la fête du Daruma. J’essaye de m’immerger au mieux dans cette culture, en participant à des activités typiques comme une session d’entraînement de baseball dans un batting center, une soirée karaoké, etc.

Initiation du théâtre Nô

Anniversaire de la fondation de l’Etat

En service civique, je suis volontaire pour l’Association des Français et francophones du Japon, au sein de l’équipe Sponsoring et Marketing. J’apprécie beaucoup ma mission et on se retrouve entre collègues autour d’un café pour discuter des points à traiter. Je travaille principalement de manière autonome avec Germain, mon binôme, également en service civique. On a de réelles responsabilités au sein de l’association et c’est un travail très enrichissant.

Mon départ pour la Japon a été très spontané, mais c’est une décision que je ne regrette absolument pas. Je remercie Eurasia Net de m’avoir donné cette superbe opportunité. Je suis impatiente des mois à venir et compte bien profiter de mon séjour au maximum. C’est un voyage que je recommande à tous, pour sortir de sa zone de confort et s’en découvrir une nouvelle ailleurs.

Tokyo sous la (rare) neige

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »
HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com