Témoignages – Retrouvez notre volontaire Marie Dessoliers en Arménie

Lorsque je suis arrivée l’association AVC m’a paru très organisée (prise en charge à l’aéroport, explications…). J’ai commencé mon premier travail dès le lendemain, au sommet de la francophonie ce qui fut très intéressant. En effet, j’ai pu voir de belles choses dès mes premiers jours ! Durant 3 semaines j’ai appris avec eux et mes collègues volontaires.

L’Arménie est un très beau pays avec beaucoup de belles promesses. Les gens y sont accueillants et généreux, les paysages y sont magnifiques. Des excursions sont organisées avec l’association tous les samedis, ce qui est génial pour découvrir tout le pays ainsi que les autres volontaires. Je m’y plaît énormément, mais le temps passe vite et j’ai encore beaucoup de choses à découvrir. L’apprentissage de la langue se fait doucement…

Depuis, tout va très vite ! Une vie à 100 à l’heure. Je travaille aujourd’hui dans une école, je donne des cours de français et j’aide également dans un orphelinat pour les enfants handicapés. C’est passionnant et intriguant, j’apprends beaucoup, tant au niveau de la langue que de la façon de vivre.

À Erevan, tout le monde se connaît, c’est assez drôle pour une capitale. Les gens nous reconnaissent dans la rue, c’est réconfortant.

On a parlé de la courbe de l’expatrié durant notre formation, pour ma part, elle est restée linéaire. Simplement parce que je m’y sens bien, et comme chez moi.

Sympathie, générosité, authenticité (et randonnées !), c’est ainsi que je résumerais ma vie en Arménie, le tout doté d’innombrables émotions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »
HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com