18 décembre 2019

Le CES (Corps Européen de Solidarité) à travers Eurasia Net

Le Corps Européen de Solidarité est une « nouvelle initiative de l’Union européenne qui vise à donner aux jeunes la possibilité de se porter volontaires ou de travailler dans le cadre de projets organisés dans leur pays ou à l’étranger et destinés à aider des communautés et des personnes dans toute l’Europe. » (europa.eu)

Afin de participer à cet élan de solidarité et de citoyenneté européenne et de promouvoir la mobilité des jeunes, Eurasia Net a mis en place, en 2019, à travers le Corps Européen de Solidarité, des projets de volontariat financés par le Parlement européen.

Eurasia Net a ainsi piloté deux projets, portant sur des thématiques différentes. 

Le projet « Eurasia Volunteers for Social Innovation »

Ce premier projet a comme objectif de sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat et l’innovation sociale, en leur permettant de vivre une expérience enrichissante de volontariat international. Il vise également à aider les volontaires à développer leurs projets professionnels ainsi qu’à partager les bonnes pratiques dans le domaine de l’innovation sociale.

Ainsi, à travers leur volontariat, les participants ont pu soutenir des organisations à but non lucratif dans la mise en œuvre d’activités et réfléchir sur la notion de citoyenneté européenne.

Deux associations étaient partenaires dans le cadre d’Eurasia Volunteers for Social Innovation :

–        Cob, une association grecque qui agit dans le domaine de l’agriculture écologique et de l’environnement.

–        Ars Viva, une organisation basée en Slovénie qui œuvre pour l’intégration de groupes minoritaires.

Quatre jeunes ont eu l’opportunité de partir en volontariat dans le cadre de ce projet. Encore deux jeunes doivent partir. 

Le projet « Sustainable Empowerment for Youth »

Ce deuxième projet s’articule autour des objectifs du développement durable.

Il vise à développer les compétences des participants tout en les sensibilisant aux enjeux liés au développement durable. Il tend également à permettre l’échange de bonnes pratiques dans le domaine et à soutenir les associations dans la mise en œuvre de leurs activités. 

Les partenaires du projet sont invités à utiliser l’éducation non formelle pour aider les jeunes à être plus autonomes, à définir leur projet professionnel et devenir des citoyens actifs et responsables, dans l’objectif de construire une société plus durable.

Les associations partenaires sont les suivantes :

–        GAIA, une association kosovare qui œuvre pour l’inclusion sociale de différentes communautés et qui met en place des projets de permaculture.

–    Palma Nana, une organisation italienne qui sensibilise les populations aux problématiques liées à l’écologie.

–      Advit, un organisme moldave qui travaille en partenariat avec des ONG locales (oeuvrant les domaines de l’éducation, l’aide aux réfugiés, l’inclusion communautaire…) et propose aux volontaires des missions en fonction de leurs centres d’intérêt.

–  Viaje a la Sostenibilidad, une association espagnole qui promeut la mobilité internationale et accompagne les jeunes dans la construction de leurs projets.

Neuf jeunes effectuent actuellement leur volontariat au sein de ces associations. Nous attendons impatiemment leur retour d’expérience !

Un nouveau projet, « SEEDS », portant également sur la thématique du développement durable, vient d’être déposé auprès de la commission européenne. Il vient d’être accepté, Eurasia Net pourra donc, début 2020, envoyer de nouveaux volontaires grâce au dispositif du CES. 

Translate »
HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com